Puym'Jazz from 2003 onPress review

Each year, the programming of Puym’Jazz is carefully planned with a theme to the festival. Back to the New Orleans roots, swing, vocal jazz, … Find or discover again each of the previous editions and a selection of press articles:

2015

The 13th edition of Puym'Jazz ended with 1,200 entries over the 3 days. It was the Culinaro Jazz Band which opened the festivities just after a casual aperitif, where some of the musicians had come to make their brass resonate. Then the whole ensemble (14 musicians) went on stage. They presented their varied repertoire and enthusiasm for the public's great pleasure. The following day, the Flying Home quartet, paying tribute to Illinois Jacquet, transported listeners into their very high universe of colour and rhythm. The four musicians knew how to make the crowd swing. Jean-Michel Proust, Armel Amiot, Oscar Marchioni and François Laudet shared their passion with the public. On the last night, the Cherry Swing arrived in a vintage car: a very noticeable entrance. This avant-garde trio "pulled out" all the stops for an most energetic and spritied evening. Made memorable by the look and spirit of the artists. It was not necessary to ask the honorary presidents and co-founders of this festival twice to give bouquets to the three singers. Gilles Ménage, Jean-Claude Ulian and Jean-Louis Coureau were well inspired by launching the first edition in 2003.

2014

Pour sa 12e édition, c'est sur un gros succès que s'est refermé le festival Puym'Jazz vendredi. Et ce malgré la pluie qui a forcé le rapatriement du troisième et dernier concert à la salle des fêtes. Dès le premier soir au foirail, beaucoup de monde s'est pressé pour assiter à l'hommage à Django Reinhardt. Il avait été proposé par deux formations prouvant, s'il en était encore besoin, que le jazz manouche a le vent en poupe. Gypswing, une jeune formation du Lot-et-Garonne, et Cadero ont tout à tour évoqué la carrière du légendaire musicien avant d'offrir un boeuf au public. Le lendemain, grands standards du jazz vocal au féminin portés par la voix puissante et la présence scénique de l'Américaine Mandy Gaines accompagnée de trois excellents musiciens.

2013

« Visages du Jazz », à travers trois facettes du Jazz la onzième édition de Puym'Jazz rend hommage au Jazz traditionnel de la Nouvelle Orléans, au Swing des années 50 et aux grands standards légués par Louis Armstrong et Sydney Bechet. Daniel Huck et Jazzmagnac, entre le grand saxophoniste et les porte-drapeaux gascons du Jazz New-Orleans, le courant passe et le public en redemande. Deux habitués du festival, Thierry Ollé et Serge Oustiakine, viennent le lendemain accompagnés par l'excellent guitariste Bernard Lara. Avec Triple Scotch Trio, la bastide swing. Et c'est au son des clarinettes de Clarinet Unlimited et de son jazz traditionnel que la 11ème édition du mini-festival de jazz sous les étoiles se clôture.

2012

Une dixième édition anniversaire, quatre concerts qui mettent le swing à l'honneur. C'est avec Le Swing Society que s'ouvrent les festivités. Une excellente formation de musiciens, la voix envoutante de Kevin Doublé, des transitions tout en douceur entre classiques du Swing et Blues, le public apprécie. Ambiance années 40 et dancings de Harlem le lendemain soir avec Swing de Poche, qui fait revivre le Jazz classique de Duke Ellington et Louis Armstrong. Et pour finir sur un air de fête, deux concerts en troisième journée avec tout d'abord Zap In Jazz, un jeune groupe de musiciens expérimentés venus animer avec de grands standards du Jazz, l'apéro concert offert en début de soirée. Et c'est le Jazz très New-Orleans de Contreband qui clôture cette édition anniversaire.

2011

Les trois soirées de la neuvième édition de Puym'Jazz mettent à l'honneur le Swing Blues Traditionnel. Une diva franco-américaine, Cécile McLorin-Salvant, jeune star montante du Jazz, accompagnée du Jean-François Bonnel Quintet ouvrent de façon magistrale les festivités. Swing et émotion. Puis place au Blues, Jazz and soul avec Julien Brunetaud Trio. Régional de l'étape à la carrière internationale, le jeune pianiste partage la scène à Puymirol avec deux autres musiciens bien connus des scènes françaises et européennes. Enfin, ambiance des années 20 et 30 pour clôturer le festival avec le Jazz au rythme endiablé de Jazz à Bichon.

2010

Les trois soirées de la huitième édition de Puym'Jazz honorent le berceau du Jazz. La Nouvelle-Orléans d'hier et d'aujourd'hui est mise à l'honneur. Tradition et modernité avec Les Oignons et l'énergique danseuse de claquettes Marion Sandner. Deux concerts pour le prix d'un en deuxième soirée avec le Thierry Ollé Trio et le Mississipi Jazz Band. Et finale en beauté avec le Hot Antic Jazz Band, en visite à Puym'Jazz entre deux festivals à l'étranger.

2009

Du swing et des femmes pour la septième édition de Puym'Jazz. « Mademoiselle Swing », la violoniste disciple de Stéphane Grappelli, Florence Fourcade, ouvre les festivités. Superswing et la superbe Jessica Martin Maresco, rendent ensuite un hommage aux big bands des années 30. Nadia Cambours accompagne pour clôturer le festival les formidables musiciens de Paul Chéron Sextet.

2008

Trois concerts au lieu de deux pour la sixième édition de Puym'Jazz qui est consacrée au Jazz vocal. Fantaisie en première soirée avec Jazz Chamber Orchestra, charme et sensualité ensuite avec la chanteuse américaine Gilda Solve, un concert dans la droite lignée des divas du Jazz, et enfin swing et boogie pour clôturer le festival avec les Doodlin'.

2007

Hommage à Benny Goodman et Louis Armstrong pour la cinquième édition de Puym'Jazz. Deux jours de swing avec le Swing Time Quartet de Claude Tissandier et Irakli et les Louis Ambassadors Sextet. Tremplin Jazz également pour le tromboniste Wilfrid Arexis, désigné par un jury présidé par le grand Marc Laferrière, qui avait honoré le festival de sa présence en 2006.

2006

C'est un très grand du Jazz, l'un des plus populaires saxophonistes d'Europe, qui honore de sa présence la quatrième édition de Puym'Jazz. Après son fils qui s'était produit avec Michel Pastré Quartet en 2005, c'est le grand Marc Laferrière qui anime la seconde soirée du festival.

2005

Anches et cuivres à l'honneur pour la troisième édition de Puym'Jazz. Le saxophoniste ténor Michel Pastre, l'un des meilleurs saxophonistes européens, vient jouer avec son quartet et Jean-François Devèze, un autre grand saxophoniste français. Le lendemain, place au swing et à la trompette avec Dominique Burucoa et son Just Friends Quartet.

2004

Swing et Jazz Manouche pour la deuxième édition de Puym'Jazz. Swing Manouche en première soirée avec Latcho Drom avant que le swing d'avant guerre ne s'installe Place de la Citadelle le lendemain avec Flora Estel et Hot Pepino.

2003

Pour première édition de Puym'Jazz, deux formations régionales, Jazzmagnac et Matthieu Charenzac Quartet, entourent deux invités de marque : Jacques Gauthé, le clarinettiste et saxophoniste gersois installé à la Nouvelle-Orléans, et Olivier Ker Ourio, l'un des meilleurs harmonicistes chromatiques de jazz de la planète.